mieux communiquer avec son médecin traitant

Mieux communiquer avec son médecin traitant – Ghéorghiï Grigorieff – Eyrolles

L’auteur de Mieux communiquer avec son médecin traitant, le docteur Ghéorghiï Grigorieff, part du postulat que « médecin et malade ne jouent pas, contrairement à ce qu’ils pensent, la même pièce ».

L’un formule une demande (à travers divers symptômes qu’il demande au médecin d’interpréter) et l’autre, le plus souvent « se contente d’analyser les mauvaises pièces du dossier communiquées par le patient ».

Le livre a donc pour ambition, à travers 10 chapitres, d’éviter cette confusion des langages par l’amélioration de la communication malade-médecin.

1. L’examen médical
L’objectif de ce chapitre est de présenter les 5 phases d’un examen médical classique et comprendre ainsi pourquoi le médecin fait tel ou tel geste :
l’anamnèse
l’inspection
la palpation/percussion
l’auscultation
la demande d’examens complémentaires
L’auteur termine le chapitre en expliquant l’obligation de moyens qui pèse sur le médecin, à différencier d’une obligation de résultat.

2. Les examens complémentaires
Il s’agit d’examens qui complètent et affinent l’examen clinique. Le médecin fait appel à des spécialistes, lesquels s’appuient sur des technologies sophistiquées qui vont de la prise de sang jusqu’à la résonance magnétique en passant par la vidéographie de l’intérieur des organes.
L’auteur explique ainsi : les prélèvements biologiques, la prise de sang, les analyses d’urine et autres, l’imagerie médicale (échographie, IRM…), l’activité électrique du corps (électrocardiographie, électroencéphalographie…). Il émaille son texte de conseils destinés à se préparer aux examens, à aider le laboratoire à mieux nous connaître.

3. Parler la même langue que son médecin
Ici, l’auteur présente les différentes régions du corps afin de bien les nommer à son médecin, par exemple quand il s’agit de lui décrire la localisation d’une douleur. Il est vrai que quand on dit à son médecin : « j’ai mal au ventre », cela ne signifie rien pour lui, car l’abdomen comprend neuf régions. Le dos en comprend trois…
L’auteur détaille également la manière dont se créent les mots médicaux : les préfixes, la racine et les suffixes et indique les principaux termes selon les systèmes concernés (respiratoires, digestifs, endocriniens…).

4. Les traitements médicaux
Des notions de base sur les médicaments : Qu’est-ce qu’un médicament, leur origine, l’emballage, les effets secondaires, les contre-indications, les différentes manières d’administrer les médicaments, effets placebo et nocebo…

5. Mon médecin me comprend
A travers deux exemples, l’auteur souhaite montrer comment le médecin raisonne pour établir un diagnostic afin que le lecteur apprenne comment aider le médecin en lui « parlant (beaucoup) de sa maladie. »

6. Se préparer à un examen médical
Une très intéressante « petite liste des questions à poser au médecin », concernant les médicaments prescrits, ceux qu’on n’utilise plus, les examens complémentaires, qu’apporter avec soi lorsqu’on se rend chez le médecin…

7. La relation médicale
Des éléments juridiques sur le médecin traitant, le tiers payant, le DMP, l’accès direct au spécialiste, le dossier médical, les droits du malade… Informations qui datent un peu, le livre étant de 2005, juste après la réforme du médecin traitant.

8. Avez-vous un bon médecin traitant ?
Une question provocatrice à laquelle l’auteur répond par trois qualités principales que doit posséder un médecin traitant : « Il connaît son métier et se tient au courant des progrès de la médecine, il est toujours à l’écoute de son patient, il remet régulièrement ses certitudes en doute et sait qu’il n’a pas à dicter sa manière de penser et d’agir à ses patients. En d’autres mots, il est compétent, attentif, respectueux ». L’auteur va plus loin en indiquant ce qu’est un bon médecin et un mauvais médecin, même s’il reconnaît lui-même qu’une bonne relation médecin-patient ne peut être évaluée juste en cochant quelques cases. Il pousse le lecteur à réfléchir sur sa propre relation avec son médecin : « n’avez-vous jamais essayé de manipuler votre médecin ? ».

9. L’avenir de la relation malade-médecin
Un chapitre sur les techniques de marketing, les notions de client et de patient. Je n’en ai pas bien vu l’intérêt pour les patients.

10. Dictionnaire des préfixes, suffixes et racines
Une liste par ordre alphabétique.
Une Bibliographie sommaire indique des titres pour les patients et les médecins ou étudiants en médecine qui liraient ce livre.

Points faibles
La logique de progression des thèmes et des chapitres ne me parait pas claire et n’est donc pas fluide

Points forts
La liste des questions à poser à son médecin, au chapitre 6

Mon point de vue
Je ne suis pas convaincue que pour améliorer la relation patient-médecin, il faille que le patient apprenne la terminologie médicale, les préfixes, suffixes etc. C’est dans les échanges que le langage commun se construit, surtout dans une maladie chronique, du fait de la régularité des rencontres. Cela n’empêche pas, bien sûr, le patient de s’informer par lui-même, bien au contraire.

L’auteur tente de rester neutre entre ne pas condamner le médecin, lui trouver des circonstances atténuantes « le lecteur a déjà compris qu’on demande beaucoup au médecin » et aider le patient (c’est l’objet de ce livre) à mieux communiquer avec son médecin, le comprendre et avoir avec lui une relation équilibrée.

Ce livre est intéressant pour transmettre une culture générale de base au lecteur. Il mériterait, dans une version réactualisée, de choisir son camp : pour les patients uniquement.

Les meilleurs experts estiment que plus de 30% des consultations médicales, même spécialisées, sont des consultations psychologiques.

S’il faut peu s’occuper des effets secondaires (qui sont surtout indiqués pour des raisons légales), il faut être très attentif aux contre-indications.

Mieux communiquer avec son médecin traitant
Ghéorghiï Grigorieff
Eyrolles – juin 2005
256 pages – 10 euros

 

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *