Sida 30 ans d'idées reçues

Sida : 30 ans d’idées reçues – Journée Mondiale du Sida 2014

Tout aurait été dit sur le sida ? interrogent en introduction de leur ouvrage, les deux auteurs, militants associatifs chez Aides. Une idée reçue de plus, vraisemblablement, qui s’ajoute aux 16 traitées dans ce petit ouvrage de moins de 150 pages.

30 ans après la découverte de l’agent pathogène responsable, le sida reste une maladie que l’on connaît sans la connaître.

L’objectif du livre n’est pas, selon les auteurs, de « corriger » les idées reçues, « mais d’en montrer la complexité, d’en donner les clefs et les dessous, de permettre à chacun de les analyser et d’en comprendre les effets et conséquences. »

En commençant par « Le sida a été transmis du singe à l’homme » et en terminant par « Il y a trop d’argent sur le sida », en passant par « Le sida est une maladie contagieuse », « Le sida est une maladie chronique », l’ouvrage traite des grandes questions en jeu dans la maladie : origine et épidémiologie du sida, rappel des modes de transmission, où en sont la prévention, les traitements et la recherche aujourd’hui et quel impact du sida dans la société.

Un large tour d’horizon qui permet, notamment, de :

– Présenter les chiffres de l’épidémie en France aujourd’hui :
Nombre de personnes vivant avec le VIH : 150 000
Nombre de personnes contaminées chaque année : 6500
Nombre de personnes séropositives sans le savoir : 30 000

– Sensibiliser au fait que « Si aucun pays ne parvient à stopper l’épidémie, c’est parce qu’elle touche à la sexualité ; un domaine où les actions de santé publique sont délicates et difficiles »

– Conscientiser sur le sentiment d’isolement social vécu par les personnes séropositives et vivant avec le VIH, les stigmatisations et discriminations dont elles font l’objet, jusque dans l’interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives

– Rappeler les combats menés et à venir de l’association Aides, notamment la taxe sur les transactions financières qui «permettrait d’engranger des milliards d’euros annuels destinés à la solidarité internationale, l’aide au développement, la lutte contre le réchauffement climatique et celle contre le VIH/sida».

Points faibles
Le lecteur n’apprend pas quels sont les traitements du sida, leurs effets secondaires, leurs contraintes, ce que vit le patient au quotidien etc.

Points forts
Simple, clair, pédagogique
Rédigé par des militants associatifs, des « experts profanes »
Affiches, combats menés par l’association Aides

Mon point de vue
« Sida : 30 ans d’idées reçues » est un livre intelligent, citoyen, engagé. Il n’est pas un ouvrage médical.
Je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt, afin d’actualiser mes connaissances à la fois sur cette épidémie qui semble moins visible aujourd’hui ainsi que sur les combats à mener.
Les auteurs plaident pour un accès universel aux traitements, aux droits : il est clair qu’une volonté politique en santé est indispensable pour lutter contre le sida ainsi que toutes les maladies ayant un fort impact sociétal. Où en serons-nous dans 30 ans ?


* Bruno Spire est Président de AIDES, militant dans la lutte contre le sida depuis 1988. Il est également médecin et chercheur en santé publique. Graciela Cattaneo est Vice-présidente de AIDES, militante dans la lutte contre le sida depuis 1993. Elle est également psychologue.


Sida : 30 ans d’idées reçues
Graciela Cattaneo, Bruno Spire
Editions Le Cavalier Bleu – 16/10/2014
128 pages – 10.95 €

Pour connaître la totalité des idées reçues présentées, le site des éditions Le cavalier Bleu
Pour lire une autre chronique d’un livre de cet éditeur : ici

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :2 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *