wonder

Wonder, un roman sur la différence

Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire.
August Pullman est né avec une malformation faciale génétique : son visage le fait passer pour un monstre auprès des enfants et adultes.

Il remarque toujours le moment de stupeur des personnes qui le regardent et puis «détournent les yeux à toute vitesse », comme il le dit lui-même. Pourtant, le garçon de 10 ans se sent, au-dedans, complètement ordinaire : « Je mange des glaces. Je joue au ballon. J’ai une Xbox. »

Mais lorsqu’un enfant ordinaire entre dans un square, les autres enfants ordinaires ne s’enfuient pas en hurlant. On comprend dès lors que la fête d’Halloween soit le seul jour de l’année où il peut se sentir être comme les autres enfants, caché sous son déguisement…

Deuxième enfant d’une famille aimante et surprotectrice, August n’est jamais allé à l’école, sa mère ayant arrêté de travailler pour lui faire la classe. Toutefois, ses parents estiment qu’il est temps pour lui d’aller au collège, en classe de sixième.

Passer du primaire à la sixième n’est déjà pas facile en soi ; avec la différence d’August, le passage fait l’effet d’un « agneau mené à l’abattoir ». La question est de savoir, comme le lui explique sa sœur, si August veut « qu’on le traite comme un bébé toute sa vie ou comme un handicapé ou s’il choisit de faire face » ?

Le roman débute et se termine par le point de vue de August mais adopte un style polyphonique, avec les voix de :
Via, la sœur aînée d’August
Summer, une collégienne qui s’est prise d’amitié pour August
Jack, un copain de classe
Justin, le petit ami de Via
Miranda, l’amie d’enfance de Via

Wonder, c’est une année de la vie d’une classe de 6ème, d’un collège accueillant un enfant différent, chamboulant les relations entre les personnes, adultes, enfants et révélant les caractères.

Points faibles
Un roman étiqueté « pour la jeunesse » mais il est pour tous les âges !

Points forts
La capacité de l’auteure à décrire les émotions des personnages dans toute leur complexité
Une belle maîtrise des rebondissements

Mon point de vue
Wonder est un roman profond qui nous fait traverser une belle histoire, avec des personnages attachants, des émotions vives. Difficiles de les quitter, à la fin du livre.
Il nous conduit à réfléchir à nos propres réactions face à la différence, à nos valeurs, à celles que l’on transmet.
Une lecture incontournable de 12 à 99 ans…

L’univers prend soin de ses créations les plus précieuses par des moyens invisibles à nos yeux. Comme des parents qui vous aiment aveuglément. Une grande sœur qui se sent coupable de chercher à vivre en dehors de vous. Un gamin à la voix rauque qui a renoncé à ses amis pour être votre ami. Même une fille aux cheveux roses qui garde une photo de vous dans son portefeuille. Peut-être que c’est une grande loterie, mais l’univers, en fin de compte, se charge de rétablir l’équilibre. L’univers prend soin de ses oisillons.
Justin, en année de seconde

La meilleure façon de voir à quel point vous avez grandi, ce n’est pas en vous mesurant ou en vous faisant courir en rond dans un stade, ou même en regardant votre moyenne générale, bien que ces choses soient importantes bien sûr. Il faut voir à quoi vous avez consacré votre temps, comment vous avez choisi de vivre votre vie, et avec qui vous avez eu des échanges. Pour moi, c’est le meilleur point de vue possible.

C’est une chose si simple, la bonté. Si simple. Un petit mot d’encouragement quand on en a besoin. Un acte d’amitié. Un sourire.

M. Bocu, directeur du collège

Wonder
R.J Palacio
Pocket Jeunesse – janvier 2013
Mai 2014 – Poche : 512 pages – 7,90 €

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

One comment

  1. 7 décembre 2014 à 14 h 55 min

    Ce livre est génial!!!!!!!!
    Je l’aime trop je l’ai déjà lu.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *