L'ile des oubliés - Victoria Hislop

Journée Mondiale des lépreux > lire L’Île des oubliés de Victoria Hislop au Livre de Poche

La lèpre… un sujet inattendu pour un best-seller. Traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d’exemplaires, L’Île des oubliés de Victoria Hislop est un bon prétexte pour parler de cette maladie, à l’occasion de la Journée mondiale des lépreux 2015, ce week-end.

Alexis, anglaise de 25 ans, historienne de profession sur les traces de son père, historien lui-même, s’interroge sur son avenir, sa vie professionnelle et affective.

Son ignorance concernant l’histoire de sa mère lui fait penser qu’elle y trouverait des réponses à ses questions existentielles : « Alexis voyait une forme d’ironie à ce que l’étude du passé fût à ce point encouragée dans sa famille et qu’on l’empêche d’examiner sa propre histoire à la loupe. »

Elle se rend dans le village natal de sa mère, avec la bénédiction inattendue de celle-ci, lors d’un voyage en Crète avec son -sans doute- futur ex petit ami.

C’est le début de révélations familiales, sur deux générations, dont la lèpre et l’île de Spinalonga sont des héroïnes. Cette île, au large de la côte nord de la Crète, a accueilli la principale colonie grecque de lépreux entre 1903 et 1957. Ils y étaient tous relégués, lors d’un aller simple, afin d’éviter toute contamination.

Points faibles
Un style un peu plat

Points forts
Les ingrédients du best-seller : passion, amours contrariées, secrets de famille, deuils, trahisons, coups du sort…

Mon point de vue
Une saga familiale passionnante, marquée par le destin et la maladie. Le contexte « lèpre » en arrière-fond procure du relief à l’histoire, avec toutes les idées fausses et représentations sur la lèpre et les personnes qui en sont atteintes.

Le livre donne envie d’en savoir plus sur cette pathologie et ses traitements. La lèpre se transmet par les voies respiratoires lors de contacts étroits et fréquents avec des personnes infectées et non traitées. Il existe des traitements mais entre 200 000 et 300 000 nouveaux cas sont découverts chaque année dans le monde, dont 10 % d’enfants. Des chiffres révoltants pour une affection curable.

Deux associations qui œuvrent dans la lutte contre la lèpre :
Association Raoul Follereau
Ordre de Malte

 

L’Île des oubliés
Victoria Hislop
Le Livre de Poche – avril 2013
528 pages – 7.90 €

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *