Vie de carabin

Vie de carabin, Chronique d’un étudiant en médecine – Védécé – S Editions

Etre un carabin – nom familier donné aux étudiants en médecine- n’est pas de tout repos. C’est ce que nous raconte Védécé, dans sa bande dessinée Vie de carabin – Chronique d’un étudiant en médecine. vie de carabin_premier jour études de médecineAlors que sa vocation vient de loin « J’ai toujours su que j’étais destiné à devenir médecin. La preuve : je suis né à l’hôpital ! », rien n’est simple :
– la première année : On laisse carrément sa vie entre parenthèses
– puis toutes les autres années : entre la compétition, On n’était pas là pour apprendre mais pour battre son voisin, les stages, les relations avec les infirmières, les patients. De même, les responsabilités prises très tôt : Un patient qui vient aux urgences croit être soigné par un médecin expérimenté. En réalité il est vu par un étudiant de 4ème année, et en l’occurrence, c’était ma première garde.

Védécé a commencé par croquer ses dessins sur Facebook, ils ont été rassemblés dans un album pour une diffusion plus large.

L’auteur avertit : Ce livre s’inspire d’anecdotes vécues et n’a aucune vocation hormis celle d’être un simple témoignage.

Points faibles
J’ai eu du mal à m’habituer à la tête des personnages

Points forts
Des dessins drôles et réfléchis qui retracent des tranches de vie émouvantes et attachantes

Mon point de vue
La vie d’un étudiant en médecine, par des dessins humoristiques : un point de vue peu courant. Vie de carabin n’est pas une BD classique avec des cases, une histoire…
J’ai beaucoup aimé cette lecture, elle est à recommander à :
– tous les médecins, pour leur rappeler leur études ;
– à ceux qui ne le sont pas, pour comprendre ce que c’est que d’être carabin et pourquoi après avoir autant souffert, quand ils sont médecins, ils tiennent à leurs acquis !!!
– à ceux qui veulent devenir médecins pour qu’ils sachent à quoi s’attendre, sauf si vous pensez que cette lecture risque de les décourager…

Deux citations préférées (accompagnées de dessins non reproduits ici) :
Dans les cours magistraux, on oublie parfois de nous apprendre…qu’il s’agit d’êtres humains… et pas d’organes à soigner.

J’ai plus appris sur la vie auprès des patients qu’en 6 ans de médecine.

Vie de carabin – Chronique d’un étudiant en médecine
Védécé
S – Editions – Janvier 2014
96 pages – 14 €

vie de carabin

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *