le blues du médecin

Le blues du médecin – Ian Williams – Marabulles

A quoi ressemble la vie d’un médecin en dehors de son cabinet ?

La bande dessinée Le blues du médecin met en scène le Docteur Iwan James, médecin généraliste, la quarantaine, marié, 2 grands enfants :

– des scènes de soins au présent : un patient se demande s’il est un pédophile qui s’ignore, d’autres patients lui font peur, des patients âgés avec leurs soucis du quotidien : incontinence, maux de tête persistants …
– les promenades à vélo de ce passionné de cyclisme avec son meilleur ami
– ses relations avec ses deux associés
et des retours dans le passé : on comprend pourquoi l’album est sous-titré « Les démons intérieurs du Dr Iwan James ».

Difficile d’entrer dans l’album au début et de comprendre le propos. Tout s’éclaire à la 134ème page, le lecteur peut mettre un nom sur le trouble mental dont souffre le médecin quand il l’avoue à un patient, dans une scène très touchante : « Si je vous fais une confidence, vous promettez de n’en parler à personne ? Parce qu’il y a le secret médical du médecin vis-à-vis de son patient mais la réciproque n’existe pas ».

A partir de là, on se prend de sympathie pour ce médecin qui s’interroge, qui souffre, qui doute « si je suis quelqu’un de bien ou pas. Un bon ou un mauvais médecin. Je suis incapable de le dire. »

Le blues du médecin est la bande dessinée illustrée et scénarisée par le médecin britannique Ian Williams, créateur du concept de « Médecine Graphique » : autour duquel il a agrégé une communauté d’universitaires, de soignants, d’auteurs, d’artistes et des fans de BD et de la médecine. Le but est d’explorer l’interaction entre le milieu de la bande dessinée et la médecine.

J’ai lu sur Internet que l’auteur explique que la bande dessinée lui a donné le moyen de parler d’un domaine de sa vie qu’il ne s’était pas, en tant que médecin, senti en mesure de partager avant. Quand il confie (dans l’album) son problème de santé à l’un de ses associés, celui s’enquiert en premier lieu de l’impact de cette nouvelle sur la prime d’assurance du cabinet…

Points faibles
Il manque, dans le livre, des éléments de contexte sur l’auteur, son projet : on ignore notamment dans quelle mesure le livre est totalement ou en partie autobiographique

Points forts
– L’album est un bel objet en noir et blanc

– Des dessins simples mais efficaces

Mon point de vue
Avec un titre pareil, je m’étais figurée que le livre explorerait les difficultés professionnelles des médecins. Or, il s’agit plutôt de l’histoire singulière d’un médecin, qui vit avec un trouble mental apparu dans l’adolescence. Sur des sites anglais, je lis qu’il y a beaucoup d’humour dans cet album… ce n’est pas ce qui me saute aux yeux, sans doute de l’humour anglais

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et puis j’ai été touchée par cette tranche de vie dont le message est simplement : le médecin est un être humain comme les autres.

Le blues du médecin
Ian Williams
Marabulles – 27 mai 2015
222 pages – 17.95 €

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *