l'ambulance13

BD L’ambulance 13 : La Grande Guerre des soignants

Pratiquer la médecine en temps de guerre, à quoi cela ressemblait-il ?

Hiver 1915 : le docteur Louis-Charles Bouteloup, fraîchement diplômé de la faculté, rejoint le front pour la première fois.

Affecté à l’Ambulance n°13, il arrive au moment où les brancardiers et infirmiers mettent en terre son prédécesseur, un officier très estimé.

Fils du lieutenant-colonel-baron Boutelup, chirurgien réputé, homme politique et membre du grand Etat major, Louis-Charles sait qu’il va être jugé sans indulgence par les hommes de son unité.

Il démontre rapidement son courage et son sang-froid, ce qui lui vaut le respect de ses hommes.

Il n’en est pas de même du côté des gradés où ses initiatives ne plaisent pas, d’autant que leurs idées politiques ne concordent pas avec celles de son père.

Coups bas, manœuvres mais aussi histoires d’amour compliquées sur fond de batailles sanglantes et de combats destructeurs sont racontés dans cette bande dessinée en 5 tomes (il reste encore un tome à paraître) tirée du roman éponyme.

Points forts
– De très beaux dessins, des couleurs très réalistes qui restituent bien l’atmosphère des tranchées et la vie qui y régnait

– L’évolution technique de la prise en charge des blessés racontée en fin de tome 5 
– Des personnages attachants

Points faibles
– Le résumé du tome précédent n’apparaît pas au début de chaque album

– Dommage qu’il ne soit pas précisé les sources et s’il y a des événements véridiques qui ont inspiré l’histoire

Mon point de vue
Les aventures du jeune chirurgien Bouteloup donnent à voir la Grande guerre sous l’angle particulier des soins aux blessés, de la difficile (c’est un euphémisme) organisation de leur prise en charge.
J’aurais été plus sensible au roman, que je lirai certainement, après avoir lu le tome 6 en BD.
L’intrigue n’est pas particulièrement palpitante : on imagine cependant aisément la vie abominable dans les tranchées durant ces 4 années de conflit, les influences politiques… J’ai été également  sensible au racisme sous-jacent : le traitement des tirailleurs sénégalais, le sort réservé par les Américains aux Cheyennes qu’ils veulent exterminer…
L’épopée L’ambulance 13 rappelle l’horreur de la guerre et les aspects les plus sombres de l’être humain.

« Nous sommes commandés par des vieillards orgueilleux que servent des gamins embrigadés, formés à la haine de l’autre… si les guerres devaient être faites par de vrais adultes, elles n’éclateraient même pas ! »
 

L’ambulance 13
Scénaristes : Patrick COTHIAS, Patrice ORDAS
Dessinateur : Alain MOUNIER
Bamboo editions
48 pages –  13,90 €

  1. Croix de sang – novembre 2010
  2. Au nom des hommes – avril 2012
  3. Les Braves Gens –  janvier 2013
  4. Des morts sans nom – janvier 2014
  5. Les Plumes de fer – novembre 2014
  6. ? – ?
  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *