ces francais qui revolutionnent la medecine

16 Français révolutionnent la médecine – Laurence Bourgine, Jérôme Bourgine – Editions de La Martinière

16 grands chercheurs en médecine se racontent, tel est le propos de « Ces Français qui révolutionnent la médecine » : leurs doutes, leurs espoirs, leur confiance aussi.

« Tous sont des hommes et des femmes remarquables, à mon sens pas suffisamment considérés, célébrés ou admirés par la société française qui pourtant leur doit tant » indique dans sa préface, Laurent Alexandre, lui-même médecin précurseur.

4 points communs ressortent des témoignages de ces hommes d’exception, que sont allés interroger Laurence Bourgine et Jérôme Bourgine :

Leur persévérance, leur ténacité : Comment ne pas être épaté quand René Frydman, père du premier bébé-éprouvette français, raconte que Amandine était leur vingt-septième tentative ? Ou quand Christian Debry affirme « J’ai posé dès le départ comme axiome que le succès était une constante et non une variable de l’équation à résoudre ».

Les obstacles rencontrés : car évidemment ils ne manquent pas. Selon les thématiques, les chercheurs se sont retrouvés confrontés aux doutes de leurs collègues, voire à leur hostilité, à des contraintes politiques, aux idées reçues, aux attentes fortes des patients…

Le manque de moyens : un obstacle assez fréquent, qui les conduit à chercher des partenariats, des sources de financements variées, à faire preuve de créativité, d’audace jusqu’à, dans le cas de Henri Bismuth, engager son appartement ainsi que celui de sa fille, pour boucler le tour de table.

L’innovation est un état d’esprit : Laurent Lantieri l’assure « On ne se lève pas un matin en se disant : « Tiens, aujourd’hui je vais innover ! » mais on se dit « Comment obtenir de meilleurs résultats ? Comment améliorer ? »

Points faibles
– Malgré les efforts des auteurs, certains passages sont très techniques et deviennent vite ennuyeux

– Des chapitres inégaux par leur contenu et leur intérêt
– Les présentations introductives des chercheurs sont hétérogènes : j’aurais apprécié systématiquement l’exposé succinct de leur découverte majeure

Points forts
– Des profils de médecins très différents

Mon point de vue
16 belles rencontres sur le papier, une idée vraiment originale. Prolonger ces entretiens par des interviews vidéos aurait été appréciable.

L’on regrette bien sûr qu’il n’y ait qu’une seule femme parmi ces grands chercheurs : est-ce un choix effectué parmi les éminents découvreurs français ou n’y en a-t-il vraiment pas d’autres ?
A l’heure où l’on dit que la France est en panne, je reprends à mon compte l’affirmation de Laurent Alexandre : « L’un des mérites de cet ouvrage est de nous rappeler qu’il existe une « French touch », sorte de « génie » français né de la manière particulière dont l’art médical est abordé, enseigné et pratiqué avec passion depuis des siècles. »
Sachons, chacun à son niveau, accueillir l’innovation, la favoriser et accompagner les idées qui germent : que nous ne soyons pas les obstacles que rencontrent ces chercheurs sur leur chemin.

Les chercheurs rencontrés :

– Alain Cribier a inventé la première valve cardiaque percutanée
– Hugues Duffau : une technique pour retirer les tumeurs du cerveau sans endormir les patients
– Willy Rozenbaum : co-découvreur du virus du Sida
– Eliane Gluckman : Hématologue, la première à réaliser une transplantation de sang de cordon ombilical
– Laurent Lantieri : a réalisé la première greffe totale du visage en France
– José-Alain Sahel : pionnier dans le domaine de la rétine artificielle et des thérapies régénératrices de l’œil
– Dominique Elias : a mis au point la chimio-hyperthermie intra-péritonéale – CHIP, dans le traitement du cancer
– Sébastien Froelich, neurochirurgien, explorateur de la base du crâne
– Jean-Laurent Casanova, explore les maladies infectieuses à la lumière de la génétique
– Jean-Michel Dubernard,  a réalisé la première allogreffe d’une main
– Christian Debry, a réussi le remplacement du larynx d’un patient par une prothèse
– Guy Vallancien, urologue, pionnier de la chirurgie cœlioscopique et robotique des cancers de la prostate, du rein et de la vessie
– Stéphane Palfi, intègre la thérapie génique pour le traitement de la maladie de Parkinson

– Christian Cabrol, a effectué la première transplantation cardiaque
– Henri Bismuth, pionnier de la greffe du foie
– René Frydman, a permis en 1982 la naissance d’Amandine, premier bébé-­éprouvette français

Il faut inlassablement essayer, chercher dans plusieurs voies différentes, avancer et surtout se donner du temps ! Christian Cabrol

Ces Français qui révolutionnent la médecine
Les Grands médecins se racontent
Laurence Bourgine, Jérôme Bourgine
Editions de La Martinière – mars 2015
276 pages – 19 €

 

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *