Carnet de santé foireuse

Santé foireuse avec la maladie de Crohn

[BD autobiographique]

L’auteur-dessinateur Pozla se met à nu dans cette bande dessinée autobiographique Carnet de santé foireuse.

De son état civil, le lecteur apprend que son vrai nom est Rémi Zaarour, qu’il est né le 03 février 1982. Marié à Maé et père de bébé Billie. Profession exercée : artiste, réalisateur et dessinateur de bande dessinée.

De son état de santé, également, on apprend tout, car Pozla nous « pose ses tripes sur la table » comme il l’indique lui-même.

carnet_sante_foireuse_2

Une errance médicale de 10 ans

Depuis très jeune, « J’ai toujours eu mal au bide », nous avoue-t-il. Le mal empire, des examens sont réalisés. Qu’est-il diagnostiqué ? Une maladie « qui est dans sa tête », « conclusion mûrement réfléchie du corps médical ».

carnet_sante_foireuse_maladie-psychosomatique

Il entame une hygiène de vie adaptée à son âge : bière non, joint oui, kebab ketchup mayo ok, salade, tomate oignon, non… et tout pleins d’astuces pour pouvoir cacher ses fréquents séjours aux wc.

Par l’humour et l’autodérision, Pozla nous fait vraiment ressentir la douleur d’un jeune qui souffre, dont la responsabilité du mal lui est attribuée (violence du diagnostic « psyschosomatique »). Lui, a envie de vivre sa vie.

Lorsqu’après bien des errances et des crises violentes sans réponse, un médecin met des mots sur ses maux, Maladie de Crohn, c’est le soulagement « J’étais pas un mytho ».

Le mal est installé, il faut agir vite, il est hospitalisé pour être opéré 2 jours après la naissance de sa fille.

Au bout de tout son processus pour aller mieux, son médecin admet « Vous n’auriez jamais dû vivre tout ça. Vous avez été victime d’erreurs médicales ». C’est beau quand un médecin se laisse aller à la sincérité !

carnet_sante_foireuse_erreurs-medicales

Le long chemin vers la rémission avec la maladie de Crohn

Pozla est hospitalisé et il raconte en dessin les petits et grands succès, les bons moments (il évite la stomie, la « poche à caca ») et les mauvais : les infirmières le traitent de douillet, ce qui le blesse fortement.

carnet_sante_foireuse_douillet

Il va jusqu’à établir un parallèle surprenant entre l’hôpital et le milieu carcéral, à lire par tous les soignants.

Ce qui l’aide : le soutien de sa mère, de sa femme et sa fille. C’est mignon, ce qu’il appelle la solidarité familiale : au moment de son opération, il appelle chez lui. Cela faisait 6 jours que le bébé n’avait pas « fait » dans sa couche. Elle lâchera tout après ce coup de téléphone…

Par-dessus tout, c’est le dessin qui l’aide à surmonter l’épreuve. Il inaugure un tout nouveau carnet au début de son hospitalisation. Un besoin viscéral de dessiner, ce qui devient un puissant antalgique et « a le pouvoir d’absorber mes souffrances, de distordre le temps, d’effacer mon corps, de me transposer. »

Carnet de santé foireuse : un roman graphique passionnant pour évoquer la maladie de Crohn

Il fallait bien un pavé de 368 pages, alternant le noir / blanc et des couleurs vives pour raconter l’errance médicale, l’impact de la maladie sur le quotidien, sur la famille, sur le travail…

Pour dévoiler aussi des solutions expérimentées, alternatives, pas toujours avec l’avis de l’Académie, afin de ne plus être passif et avoir un vrai rôle à jouer dans l’apaisement de la maladie : alimentation ancestrale, psychosomaticien, relaxation…

Carnet de santé foireuse : une tranche de vie bouleversante ! C’est comme écouter un ami vous raconter ses déboires : parfois c’est long, on a envie de lui dire d’accélérer et en même temps, on sent toute la puissance de l’épreuve de vie surmontée. Ça rend humble.

Le jury du festival d’Angoulême 2016 ne s’y est pas trompé : la bande dessinée a obtenu le prix spécial du jury.

Carnet de santé foireuse
Pozla
Editions Delcourt – septembre 2015
368 pages – 34.95 €

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *